E-Réputation : Comment gérer votre image de marque ?

E-réputation, soigner votre image de marque.

L’e-réputation ou image de marque virtuelle

Si la e-réputation est formée par les différents contenus produits et diffusés par une entreprise sur Internet, elle est également le fruit des contenus produits par les internautes sur différents canaux de communication.

Il convient ainsi de performer ce que l’on appelle l’e-réputation, au moyen de diverses méthodes de type branding.

E-Reputation : définition et grands principes

Comme nous venons de le voir, la réputation digitale est composée de nombreux contenus, publiés sur des espaces numériques différents : réseaux sociaux, blogs, plateformes vidéos, et autres espaces communautaires. Cet ensemble forme l’image de marque d’une entreprise qui revêt ainsi un rôle déterminant, fondant ou non le succès de sa politique commerciale.

La perception de l’image de marque est ainsi la représentation que s’en fait le consommateur, au travers de la diffusion de messages publicitaires par exemple.

Pour qualifier l’image de marque au service d’une entreprise, on utilise volontiers le terme « branding » – ou « stratégie culturelle ».

Comment mettre en route une telle stratégie et la rendre performante sur le long terme ? Quelle étude de marque mettre en place ?

Développement et étude de marque

Avant de pouvoir se lancer sur le marché, toute marque a le devoir de définir ses propres valeurs. Il s’agit à la fois de :

  • déterminer ce qui vous différence concrètement de la concurrence,
  • analyser forces et faiblesses auprès d’une clientèle potentielle (design innovant, rapport qualité / prix, technologie avancée, etc.)

L’objectif étant à terme la vente de produits.

L’e-reputation doit également tenir compte de critères davantage subjectifs pour fonder son expertise : c’est ce que l’on appelle « l’univers de la marque ». Autrement dit des critères d’appréciation subjectifs, que l’entreprise doit contribuer à construire autour de son produit.

Le « branding » doit ainsi aider à définir ce que raconte la marque au travers de ses produits. Une perception de l’image de marque positive est à ce prix.

A ce titre, il est permis de citer les travaux de Jennifer Aaker sur les « Dimensions de Personnalité de la Marque », qui permettent d’encadrer la personnalité d’une marque selon 5 grandes dimensions :

  • la sincérité,
  • l’excitation (fondée notamment sur des critères notamment liés à l’audace et l’imagination),
  • les compétences,
  • la sophistication,
  • la rudesse

Veille et e-réputation

Une étude de marque doit également passer par la veille concurrentielle : pour demeurer performante auprès de ses clients et laisser une perception de l’image de marque positive, l’entreprise doit rester en alerte sur ce que font ses concurrents et surtout, sur ce qui se dit d’elle sur Internet.

En conclusion, il est permis d’identifier quatre applications concrètes de l’e-réputation pour une étude de marque idéale :

  • écouter,
  • surveiller,
  • réagir,
  • identifier les influenceurs.

Credits photos :
© Rawpixel


›› Vous allez aimer :

# Buzz et Image de Marque, ce qu’il faut retenir !
# Comment atteindre ses objectifs de positionnement marketing ?


Queeco recherche des beta testeurs | Queeco Brand Image Analytics

Articles associés