Étude quantitative, quel impact pour votre marque ?

Etude quantitative, l'impact sur votre image de marque

Avec les réseaux sociaux, le nombre de commentaires, d’avis, de recommandations et d’informations sur une marque n’a jamais été aussi important. Les consommateurs y échangent tous les jours de nombreuses opinions.

Bonnes et mauvaises, les discussions des consommateurs sont à surveiller et à mesurer avec précision avec des indicateurs adéquats afin de prendre des décisions stratégiques les plus justes.
Réaliser une étude quantitative pour recueillir les besoins, les motivations et les comportements des consommateurs sur un produit ou une marque.

Intérêt des études quantitatives

La finalité d’une étude quantitative est de pouvoir mesurer et quantifier les comportements d’un public. Grâce aux données recueillies, il est ainsi possible de pouvoir comprendre le public cible.

Exprimés sous différentes formes (pourcentages, courbes, chiffres ou diagrammes), les résultats permettent de se faire une idée précise sur l’adhésion ou le rejet d’une marque auprès d’une audience ciblée.

Ce recueil d’informations assure le cas échéant de pouvoir recadrer avec précision la perception que le public a d’une marque ou d’un produit.

Évaluer l’image de marque

Les propriétaires d’une marque possèdent une image de marque vraie, ou image réelle, de celle-ci. Toutefois, cette réalité peut s’avérer bien différente de l’image perçue par le public visé. L’opinion positive ou négative du public sur la marque est appelée réputation.

L’étude quantitative permet de mesurer la notoriété de la marque ainsi que de se rendre compte de la différence entre l’image projetée et la réputation de la marque.

L’objectif final est de :

  • pouvoir prendre des décisions de positionnement optimales,
  • limiter l’écart entre l’image projetée et la réputation,
  • véhiculer l’image de marque voulue.

Les études quantitatives et sondages, des techniques indémodables

Différentes solutions co-existent pour mesurer la notoriété d’une marque, d’un produit ou d’une entreprise.

  • connaissance avec précision la compréhension qu’ont les clients d’une marque,
  • quantification du nombre de personnes capables de se souvenir d’une marque, d’un slogan ou d’un logo,
  • utilisation via différents supports : papier, rendez-vous physique, téléphone, e-mail,  SMS ou encore une app pour smartphone,

Analyse du trafic du site web de la marque ou de l’entreprise

De nombreuses informations concernant les internautes sont ainsi recueillies. Il est donc possible de connaître :

  • les mots-clés qui ont permis aux visiteurs de trouver le site,
  • le temps moyen qu’un visiteur reste à consulter le site corporate,
  • le nombre de pages visitées ou encore les pages les plus populaires,
  • le nombre de personnes qui sont arrivées directement sur le site internet, en tapant l’url, ou via un site tiers.

Monitorer le web pour suivre ses clients

Faire de la veille sur Internet est indispensable pour se rendre compte du nombre de discussions que génère une marque. Les espaces de discussions comme les forums, les blogs, les réseaux sociaux sont des lieux de prédilection pour quantifier les intentions des consommateurs.

Les indicateurs à prendre en compte diffèrent selon la plateforme :

  • nombre de posts, de threads et de commentaires sur des blogs et des forums,
  • nombre de fans ou de partages sur Facebook,
  • nombre de tweets, de mentions, de vues, de messages ou de réponses sur Twitter, Instagram, Snapchat, Youtube, etc.

L’étude quantitative est un pilier du succès marketing car elle permet d’opérer un changement de cap en ayant une somme de connaissances gigantesque sur son audience.

Mesurer la visibilité de la marque

Les discussions sur une marque sont très volatiles et s’effectuent dans l’écrasante majorité en dehors des canaux de diffusion proposés par l’entreprise. Il devient ainsi primordial de

  • quantification du taux de reach, soit le nombre de personnes ayant été exposées à la vue d’une mention en ligne de la marque,
  • faire appel à des influenceurs, qui possèdent une audience importante, ils diffusent et font connaître une marque de façon empirique,
  • mesurer le taux d’engagement, il est la résultante de l’efficacité de la notoriété car l’internaute a interagit avec la marque.

L’étude de marque doit être calibrée en amont avec des objectifs précis. Les informations collectées doivent être analysées sur des périodes suffisamment longues afin de pouvoir identifier et comprendre les pics de trafic ou encore les incohérences et étrangetés décelées. Toutes ces datas peuvent être horodatées et géolocalisées afin d’optimiser la compréhension de la notoriété de la marque.

Une étude de marque sert principalement à mesurer le taux d’engagement, gérer les retours d’une campagne de relation-presse, identifier des avis négatifs de clients, comprendre et suivre un bad buzz ou encore améliorer son e-réputation.


Credits photos :
© Ryan McGuire / Gratisography


›› Vous allez aimer :

# Décryptage et tendances du Branding pour 2017 !
# Image de marque, les 3 erreurs à éviter !


Queeco recherche des beta testeurs | Queeco Brand Image Analytics

Articles associés